Comment devenir aide-soignant ?

L'aide-soignant est l'un des métiers les plus connus dans le domaine de la médecine. Au même niveau qu'un infirmier, un aide-soignant aide les patients dans leur convalescence. Cependant, son action est plutôt visée sur l'amélioration du confort et de l'hygiène des patients. La profession d'aide-soignant est en constante recherche de personnel, notamment dans le but de répondre aux besoins des personnes malades.

En clair, l'aide-soignant est un professionnel de la santé qui agit au plus près des patients.

Quelles sont les principales missions d'un aide soignant ?

L'accompagnement des patients :

Un aide-soignant est un professionnel de santé qui accompagne ses patients dans tous les moments de sa vie : hygiène corporelle, aide aux déplacements, prise de repas etc... sont les principales tâches d'un aide soignant. Généralement l'aide-soignant constitue un soutien moral fort pour les patients.

L'administration de soins et la surveillance médicale :

L'aide-soignant n'est pas là que pour accompagner le patient. En effet, il joue une fonction médicale importante, lui aussi. Il doit surveiller l'état de santé de ses patients. Il peut également être amené à vérifier les paramètres vitaux de ses patients, mais aussi les paramètres des appareils médicaux. Enfin, l'aide-soignant peut effectuer des soins d�hygiène, changer les pansements ou distribuer les médicaments à l'intégralité de ses patients.

Où les aides soignants peuvent-ils exercer leur profession ?

Les aides-soignants exercent leur métier dans plusieurs lieux : en milieu hospitalier, dans une résidence médicalisée, ou bien à domicile, directement chez ses patients.

Ce professionnel de la santé; travail toujours en lien direct avec d'autres professionnels de la médecine tels que les infirmiers, les médecins, les kinésithérapeutes...

Quelles qualités sont essentielles pour devenir aide soignant ?

Le métier d'aide-soignant est une profession qui nécessite de fortes qualités relationnelles notamment. Effectivement, devenir aide soignant est une réelle vocation, il faut être en adéquation avec ses patients et à l'écoute de ceux-ci. L'autre qualité essentielle pour devenir aide soignant est l'empathie. Ce métier nécessite aussi de la disponibilité, une bonne organisation et une certaine résistance physique, comme de nombreux métiers de la branche médicale.

Les études et formations pour devenir aide soignant :

La profession d'aide-soignant nécessite des études bien précises. Tout d'abord, il est crucial que vous soyez en possession du diplôme d'état d'aide-soignant, nommé DEAS, de niveau V.

Il existe également une formation à ce concours as, qui dure généralement 10 ou 18 mois. Cette durée comprend plusieurs semaines de stages obligatoires. Les stages peuvent s'effectuer dans différentes structures (service de chirurgie, de psychiatrie, résidence pour personnes âgées...).

Les cours d'aides soignant traitent de l'accompagnement quotidien des patients, de la communication avec ceux-ci, des régles d'hygiène et de propretés essentielles, ainsi que des soins, et de l'explication d'informations aux patients et à leur famille...

Lors de la formation d'aide soignant, plusieurs périodes d'évaluations auront lieu.

Si jamais vous souhaitez obtenir le DEAS par une autre voie, sachez qu'il est également possible de l'obtenir par validation des acquis de l'expérience (VAE), sous seule condition d'avoir trois ans d'expériences dans le domaine.

Attention cependant, vous devez savoir que pour pouvoir intégrer la formation d'aide soignant, vous devez valider le concours d'entrée annuel. Ce concours d'entrée, assez difficile en soit, est fait de deux épreuves : une épreuve écrite de deux heures (résumé de texte, mathématiques, restitution de connaissances sur la biologie humaine) et une épreuve orale (motivations et questions sur le secteur socio-médical). Les candidats ayant déjà un diplôme de niveau IV, ou un diplôme de niveau V du secteur sanitaire ou social, n'ont pas besoin de passer l'épreuve écrite.

Sachez également que de nombreux centres de formation se portent volontaires pour préparer les candidats à ce concours d'entrée tant prisé. La préparation au concours d'entrée dure généralement deux mois et peut également être faite à distance, ce qui peut éviter plusieurs déplacements coûteux etc... si vous n'habitez pas dans une grande ville.

Réfléchissez donc aux divers avantages de cette préparation à la formation, que ce soit à distance ou non, avant de faire votre choix.

Un changement est cependant présent, en clair, le concours est normalement composé de deux parties, l'une sur l'admissibilité et l'autre sur l'épreuve d'admission.

L'épreuve dite "d'admissibilité" consiste en la réalisation d'un dossier de pré-sélection. Ce dossier doit directement etre donné à l'IFAS. Pour vous éclairer davantage ce dossier doit être constitué à partir des pièces suivantes :

  • Une pièce d'identité,

  • Une lettre de motivation manuscrite,

  • Un curriculum vitae (CV),

  • Un document écrit par votre main expliquant soit une situation personnelle et/ou professionnelle déjà vécue, soit son projet professionnel en lien avec les points forts de la formation. Ce document ne doit pas faire plus de deux pages.

  • Tous les diplômes ou titres, traduits en français.

  • Si besoin, la copie des relevés de résultats et appréciations du bulletins scolaires du candidat,

  • Les diverses attestations de travail du candidat, si nécessaire, éventuellement accompagnées des appréciations et recommandations faites par le(s) employeur(s).

  • Pour la rentrée scolaire de septembre 2020 et de janvier 2021, une attestation de suivi, attestant la préparation du candidat au concours d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture durant l'année 2019-2020.

  • Pour les candidats ne faisant pas partis de l'Union européenne, un papier attestant que le niveau de langue française est bien le niveau C1, ainsi qu'un titre de séjour valide durant toute la durée de la formation.

Les candidats peuvent également joindre à ce dossier tout document de leur choix pouvant valoriser leur engagement et leur implication vis-à-vis de la formation. Les documents joints peuvent, par exemple, être la preuve d'une expérience personnelle (associative, sportive...) en lien avec la profession d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture.

Par la suite, seuls les candidats dont le dossier est sélectionné peuvent prétendre à l'épreuve orale. Ainsi, il est bon de savoir que ce dossier ne sert pas seulement à enregistrer votre inscription, il est important de le constituer avec soin : c'est un outil de sélection.

Sachez d'ailleurs qu'en raison de l'épidémie du Covid-19, l'oral d'admission au concours avait été annulé et c'est uniquement le dossier écrit qui primait.


En 2020, les IFAS (instituts de formation d'aide-soignant) n'ont pu proposer qu'une seule session de concours. Il fallait déposer le dossier de candidature entre le 25 mai et le 10 juin.

Puis, la rentrée en IFAS se fera au courant du mois de septembre !

Comment préparer le concours d'aide soignant 2021 ?

Le concours d'aide-soignant, de l'année 2021 ou non, est l'un des concours les plus importants du secteur paramédical (avec le concours d'infirmier et celui d'auxiliaire de puériculture). Chaque année, plus de 100 000 candidats passent un concours sélectif, et cela depuis plusieurs années. Grâce à tous ces concours, les étudiants obtiennent un diplôme d'état, dans un secteur qui restera toujours actif, quoi qu'il arrive.

Pour se préparer au concours, il existe trois manières connues :

  1. Seul. Il s'agit de s'organiser seul et de se préparer soi-même au concours grâce à des livres etc...

  2. En classe. Il s'agit de se préparer en groupe dans un institut de formation, tel un cursus scolaire classique.

  3. Avec une prépa à distance. Il s'agit de se préparer grâce à une prépa en ligne, vous pourrez ainsi bénéficier de tout le contenu dont vous avez besoin.

Il suffit ensuite de trouver le mode de travail le plus adapté à vous et à vos envies.

Si je réussis le concours 2021, que pourrais-je apprendre lors de ma formation d'aide-soignant ?

Lors de la formation, vous suivrez une formation de 10 mois, composée de 17 semaines de cours, ainsi que de 24 semaines de stages.

Le but final de la formation d’aide soignante est :

  • D'obtenir le Diplôme d'Etat d'Aide-Soignant (DEAS).

  • Devenir un ou une "bon(ne)" aide-soignant(e).

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l'ensemble des connaissances théoriques et pratiques à connaître pour passer le concours, vous pouvez lire l'arrêté du 22 octobre 2005, relatif à la formation qui mène par la suite au diplôme d'État d'aide-soignant.

L'aide-soignant(e) assure le soin des patients, sous les ordres d'un(e) infirmier(e) généralement. Il fait en sorte que les patients se sentent bien et assure leur hygiène de vie.

Le salaire d'un(e) aide soignant(e) débutant est d'environ 1500 €/brut par mois.


Merci de vous connecter pour laisser un commentaire.

Cookies

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Politique de cookies

J'accepte